Graphotérapie clinique et pathologique Adultes


C'est quoi ?

 

Cette partie de la graphothérapie s'adresse aux adultes qui souffrent d'une pathologie neurologique apparue suite à un AVC (Accident Vasculaire Cérébral) ou une malade dégénérative.

 

Un entretien et un bilan graphomoteur seront nécessaires pour prendre connaissance des difficultés rencontrées par la personne, des suivis pluridisciplinaires et rééducations effectués ou encore en place. La personne vient si possible avec des écrits émanant d'une période antérieure à l'accident ou l'apparition de la maladie afin de pouvoir comparer avec les tests qui suivront l'entretien. L'entretien et les tests graphomoteurs durent environ 1h00. A l'issue des tests, un compte-rendu oral est réalisé et des objectifs réalisables sont décidés ensemble.

 

La proposition d'accompagnement est rédigée et adressée par mail sous 2 à 3 semaines.

 

Les séances de rééducation durent entre 20 et 30 mn, elles ont lieu toutes les semaines ou 2 fois par semaine, avec de petits exercices d'entraînement à réaliser chez soi (quelques minutes par jour). La durée et la fréquence des séances sont fixées en commun en prenant en compte la fatigabilité de la personne et ses disponibilités.

 

La durée d'une rééducation clinique et pathologique n'est pas quantifiable à l'avance en raison des éventuelles régressions qui peuvent avoir lieu en lien avec la pathologie. L'implication et la motivation de la personne sont incontournables pour avancer ensemble, avec la graphothérapeute, et atteindre les objectifs fixés.


Pour qui ?

 

Adultes souffrant de :

  • AVC (Accident Vasculaire Cérébral)
  • Parkinson
  • Sclérose en plaques
  • Alzheimer
  • Arthrose de la main
  • Crampe de l'écrivain
  • Tremblements

Comment ?

 

Les doigts, la main, le poignet, le bras et l'épaule sont sollicités pour écrire ; plusieurs manipulations d'objets, de texture, de formats sont proposées pour le travail des muscles (tonicité, force, souplesse...) et des massages des doigts peuvent être envisagés.

 

La détente, la souplesse et l'aisance dans le geste d'écriture sont travaillées afin de se réconcilier avec l'écrit dont les difficultés ont parfois démoralisé l'adulte dans sa vie professionnelle ou personnelle.

 

Les formes de base de l'écriture sont abordées d'abord en grand format puis en réduisant petit à petit le geste. Les supports sont variés et adaptés à chacun. Des outils spécifiques sont testés : stylo lesté ou à installer sur un doigt ou entre les doigts, manchons adaptables sur les stylos, stylos à grosse section...

 

La rééducation est composée de plusieurs exercices sur le dessin des formes fondamentales (boucles, courbes non fermées, vagues, traits droits...). Elle vise à obtenir une faisabilité accessible à la personne en fonction de l'ampleur de son handicap de départ.

 

La position du corps et la préhension du stylo sont systématiquement abordées.

 

La relation entre l'adulte et la graphothérapeute est basée sur l'échange, la confiance, l'aide et l'accompagnement. Le patient doit être participatif et volontaire dans sa rééducation pour que celle-ci soit efficace. Comme pour un enfant souffrant d'une pathologie, l'adulte vit des hauts et des bas dans son parcours de soin ou de vie... la bienveillance, la compréhension et la patience s'avèrent des incontournables pour la graphothérapeute.


Que peut-on attendre de la Graphothérapie clinique et pathologique Adultes ?

 

Les objectifs seront fixés en commun avec la personne, en tenant compte des contraintes en termes de fatigabilité, handicap, difficultés cognitives, et toujours avec réalisme.

 

Pour une personne ayant subit un AVC (Accident Vasculaire Cérébral) et dont le bras scripteur a été touché, en fonction de l'importance du handicap et de l'objectif à atteindre, la rééducation pourra porter sur l'autre bras en terme de compensation afin de pouvoir retrouver une possibilité d'écrire quelques mots ou phrases, remplir des documents administratifs et signer.

 

L'identité et l'autonomie de chacun passe par cette possibilité d'exister à travers son nom écrit manuellement, sa signature sur tout document officiel (notaire, police, justice, administration) sans dépendre d'une curatelle ou d'une tierce personne et ainsi, avoir le contrôle de ses choix et de sa vie.

Pour les personnes souffrant d'une pathologie ne les empêchant pas de travailler ou d'avoir une vie sociale, retrouver la possibilité d'écrire lisiblement et sans douleur est un acte de résistance contre la maladie et de reprise de confiance en soi.

Enfin, pour les personnes souffrant d'Alzheimer, et en fonction de la présence d'une comorbidité avec de l'arthrose de la main ou autre, le travail avec la graphothérapeute portera d'abord sur le geste d'écriture et, si la personne est demandeuse, sur la confection d'un livre de souvenirs à partir de photos, de collages, d'écrits divers.


Honoraires

 

La rééducation de l'écriture n'est pas remboursée par la sécurité sociale mais certaines mutuelles acceptent des prises en charge sous certaines conditions. N'hésitez pas à m'en parler pour que je vous accompagne dans vos démarches.

 

Entretien et Tests graphomoteurs (1h00) : 60 €

Entretien avec l'adulte suivi d'une série de tests graphomoteurs adaptés et comparaison avec des écrits anciens, afin de déterminer le niveau de difficulté puis élaboration d'un projet de rééducation personnalisé. Venir avec des écrits d'une période antérieure à la maladie.

 

Séance de rééducation de l'écriture clinique et pathologique (30 mn) : 34 €

Pour une rééducation qui réponde au mieux aux objectifs fixés en commun avec l'adulte, les séances sont hebdomadaires (ou tous les 15 jours) avec de petits exercices d'entraînement à la maison. Aucun matériel à fournir.

 

Séance de rééducation de l'écriture clinique et pathologique (20 mn) : 22 €

Certaines pathologies entraînent une importante fatigabilité. D'un commun accord avec la personne, des séances plus courtes mais plus fréquentes (2 fois par semaine) peuvent être mises en place.